La violence sous toutes ses formes constitue aujourd’hui un vaste domaine de recherche dans le champ des sciences humaines et sociales. Il n’en va pas de même pour la prévention et la sortie de la violence qui relèvent d’un espace peu structuré, où les connaissances sont plus empiriques que théorisées, et produites par des acteurs de terrain (ONGs, associations), des experts ou des professionnels bien plus que par des chercheurs en sciences humaines et sociales.

DATE DE MISE A JOUR : 16/02/2021

Les « violences extrêmes » et leurs rapports avec la politique et la religion ont toujours constitué un important objet des sciences humaines et sociales, en France comme à l’étranger. Il n’en va pas de même pour la sortie de violence malgré une abondante littérature d’experts. 

DATE DE MISE A JOUR : 30/11/2020

Angela Muvumba Sellström

Dr. Angela Muvumba Sellström est professeure adjointe et chercheuse au département de recherche sur la paix et les conflits de l’université d’Uppsala, en Suède, où elle enseigne les études sur le genre, la paix et les conflits, dirige des programmes internationaux de formation au dialogue et à la médiation et contribue à la recherche sur les interventions internationales et les guerres civiles.

Bien que la violence soit un thème majeur en sciences humaines et sociales, et faisant l'objet de nombreuses recherches, ces disciplines sont beaucoup moins susceptibles de s'attaquer aux problèmes de sortie de la violence et de prévention de la violence.

DATE DE MISE A JOUR : 21/07/2020

Working paper de Najwa Adra, Nadje Al-Ali, Sana Farhat, Danièle Joly, Pénélope Larzillière et Nicola Pratt

DATE DE MISE A JOUR : 10/03/2020

Violence: An international journal lance un appel à contributions sur le thème “Violence et crise environnementale”. Ce dossier sera coordonné par Paola REBUGHINI (Université de Milan).

DATE DE MISE A JOUR : 10/03/2020

La revue Violence. An international journal lance un appel à contributions sur le thème “L’impact du terrorisme”. Ce dossier sera coordonné par Farhad KHOSROKHAVAR (EHESS) et Michel WIEVIORKA (EHESS, Fondation Maison des sciences de l’homme).

DATE DE MISE A JOUR : 27/02/2020

Cette séance sera consacrée à l’étude des transformations sociales et historiques qui traversent depuis plusieurs décennies les métiers d’ordre (forces de l’ordre, forces armées, magistrats et juristes), dès lors qu’ils sont confrontés à des situations conflictuelles caractérisées par un haut degré d’incertitude quant à la nature des violences qui s’y déploient.

DATE DE MISE A JOUR : 25/02/2020