Ve translation unavailable for genre.

Alessandra Fiorentini

Après une formation initiale à l’Institut Pontifical d’Études d’Arabes et d’Islamologie (PISAI) à Rome où elle s’est spécialisée dans l’analyse de manuscrits arabes et persans, Alessandra Fiorentini se forme à l’anthropologie sociale à l’EHESS, avec un intérêt particulier pour l’anthropologie de l’islam et les questions de religion, genre et pouvoir. Sa méthode de recherche unit un travail ethnographique de longue durée complété par une recherche historique sur les sources écrites et orales.

Nhung Tuyet Tran

Les intérêts intellectuels de Nhung Tuyet Tran se situent à l’intersection du genre, du droit et de la pratique religieuse au début de l’époque moderne en Asie du Sud-Est. Elle est professeure agrégée d’histoire à l’Université de Toronto, où elle donne des cours sur l’Asie du Sud-Est, le genre transnational, la religion, l’alimentation et l’histoire de l’océan Indien. Elle supervise des doctorants travaillant sur des sujets liés au genre et à la religion en Asie du Sud-Est.

Le prix Ariane Deluz / aide à la recherche en ethnologie de l'Afrique subsaharienne pour l'année 2021 a été attribué par le Jury et la Fondation Maison des sciences de l'homme à Delphine Sall, doctorante à l'Université Paris-Nanterre (LESC) pour son projet de recherche de terrain sur les liens entre espace et genre à Guet Ndar à Saint-Louis (Sénégal).

DATE DE MISE A JOUR : 15/11/2021

Karine Tinat

Karine Tinat est professeure-chercheure au Centre d’Études Sociologiques et Programme Interdisciplinaire d’Études sur le Genre au Colegio de Mexico, depuis 2007. Elle est aussi la fondatrice de la revue académique Estudios de Género du Colegio de México (estudiosdegenero.colmex.mx). Ses travaux de recherche portent sur les rapports au corps, à la sexualité et à l’alimentation et s’intéressent aux différentes constructions du sujet. Elle privilégie les méthodes qualitatives (ethnographie, entretiens approfondis et histoires de vie).

Réislamisations au Burkina Faso. Questions de genre et enjeux sociaux

Intervenants :

Jean-Louis Triaud (AMU, IMAF) et Alice Degorce (IRD, IMAF) présentent et discutent l’ouvrage de Maud Saint-Lary (IRD, IMAF), en sa présence

Réislamisations au Burkina Faso. Questions de genre et enjeux sociaux

Paris, Karthala, 2019

 

Modérateur

Fabio Viti (Aix-Marseille Université, Institut des mondes africains)

 

DATE DE MISE A JOUR : 02/12/2019

Antonia Pereira Bezerra

Après un DEA et une thèse en Lettres Modernes à l'Université de Toulouse II, Le Mirail, Antonia Pereira Bezerra reçoit une bourse Jeune Chercheur du Conseil National du Développement Scientifique et Technologique, CNPq, Brésil. Par la suite, elle devient Professeurre Adjointe à l'Université Féderale de Bahia. Depuis 2007 elle réalise d'importantes activités de gestion scientifique, ayant été coordinatrice du domaine Arts/ Musique de CAPES/Ministère de lÉducation – Brésil, entre outres.

L’islam en Asie du Sud-Est a connu une trajectoire prospère ces dernières années. Ceci est en grande partie dû aux divers mouvements d'islamisation dirigés par l'État qui ont réussi à intégrer les valeurs et les principes de l'islam au tissu même de la vie quotidienne des musulmans, renforçant ainsi le pouvoir de l'État qui prétend incarner l'autorité divine et l'immuabilité de l'islam.

DATE DE MISE A JOUR : 18/10/2019