Ve translation unavailable for Collège d'études mondiales.

Jeová Torres Silva Júnior

Docteur en science de la gestion à l'Université Fédérale de Bahia (UFBA, Brésil) avec un stage de doctorat au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam, France). Entre 2006 et 2013, Jeová Torres Silva Júnior a été professeur permanent à l'Université Fédérale de Ceará (UFC, Brésil). Depuis 2013, il est professeur et chercheur au Centre de Sciences Sociales Appliquées de l'Université Fédérale du Cariri (UFCA, Brésil). Entre 2016 et 2019, il’a été le vice-recteur de la planification et du budget de de cette université.

Global 68 videos

Going back over the events of 1968’ in the world with a focus on global south, from Vietnam to North Africa including South Africa and Latin America and the events in Europe and the United States, Global ’68 retrieved the aspirations, energies, memories, and histories of this worldwide movement and offer hope to a new generation of activists.

Le 21 novembre 2020, la journée d'étude "Quel monde associatif demain ?" a réuni des acteurs et des chercheurs qui ont abordé, au cours de 8 axes, les difficultés, les limitations, les obstacles et les dangers, auxquels les associations sont confrontées.

DATE DE MISE A JOUR : 24/08/2021

Du 25 février au 22 avril 2021, Alexis Nuselovici (NOUSS), titulaire de la chaire Exil et migrations, a organisé trois rencontres sur le thème de l'art et la migration.

L'art traite de l'expérience exilique depuis longtemps, mais la migration contemporaine avec ses tragédies et ses détresses interpelle directement la démarche artistique sur sa fonction et sa pertinence, entre témoignage, activisme et esthétisme.

DATE DE MISE A JOUR : 23/07/2021

Art et migration | Théâtre

Depuis longtemps, l'art traite de l'expérience exilique. Mais la migration contemporaine avec ses tragédies et ses détresses interpelle directement la démarche artistique sur sa fonction et sa pertinence, entre témoignage, activisme et esthétisme.

En quoi les codes du théâtre, sa culture, sa tradition et son histoire en Europe et ailleurs peuvent-ils appréhender le vécu migratoire actuel et l’éclairer ? Cela le classe-t-il immédiatement comme théâtre militant ou théâtre d’intervention ? À cet égard, faut-il privilégier le théâtre de rue ou l’improvisation ?