02 décembre 2021
Évaluer le rôle des femmes dans la lutte contre la radicalisation en Turquie

Webinaire PAVE | Jeudi 2 décembre 2021

Nouvelle session du webinaire (en anglais) "La participation politique dans son contexte "extrême" au Moyen-Orient", organisé par la FMSH et l'Ifpo pour le projet PAVE, avec les interventions de Dr Gülriz Şen et Dr Başak Yavçan.

Présentation de l'intervention

Détails

Séminaire en ligne

Jeudi 2 décembre 2021
17h - 18h30

S'inscrire

Ajouter à mon agenda
Les diverses motivations et les divers rôles des femmes dans les processus de radicalisation ont commencé à recevoir une plus grande attention parallèlement au recrutement croissant de femmes au sein de l'État islamique. La nouvelle recherche s'est éloignée de la description des femmes comme victimes passives et a conceptualisé leur action pour et contre la radicalisation en tant que sympathisantes, recruteuses, auteurs et agents de prévention de l'extrémisme violent (EV). Pendant ce temps, la nouvelle terminologie de la VE elle-même et les études sur la lutte contre et la prévention de l'extrémisme violent (CVE et PVE) ont appelé à une plus grande inclusion des acteurs de la société civile dans le cadre d'un changement d'orientation des études de lutte contre le terrorisme sur les forces de l'ordre.

Notre exposé s'appuie sur ces deux tendances et vise premièrement à évaluer les différents rôles des femmes vis-à-vis de la radicalisation religieuse en Turquie et deuxièmement à discuter des rôles (possibles) des ONG de femmes et des ONG humanitaires dans l'élaboration de stratégies efficaces de CVE et PVE. En nous appuyant sur les principales conclusions de notre rapport de projet intitulé « Évaluer le rôle des femmes dans la lutte contre la radicalisation », nous discuterons de l'exposition des femmes à la radicalisation en Turquie en identifiant les facteurs de poussée, et les facteurs psychologiques qui transforment les femmes en sympathisantes, recruteuses et bourreaux. En réfléchissant aux recherches approfondies sur le terrain menées dans huit provinces de Turquie, notre exposé examinera également le rôle des femmes dans la lutte contre la radicalisation, ainsi qu'une évaluation de la prise de conscience et des perspectives de l'EV parmi les ONG féminines et humanitaires, les outils, les instruments et les ressources qu'elles possèdent pour atteindre les femmes à risque, et la disponibilité de programmes sensibles au genre pour informer et aider les rôles des femmes dans la CVE et la PVE. Dans nos remarques finales, nous soulignerons la nécessité de l'autonomisation des femmes et des ONG de femmes pour lutter contre les facteurs d'incitation, d'attraction et favorables à la radicalisation, l'engagement inclusif de l'État avec les réseaux de la société civile via un plan national de CVE bien structuré, tout en évitant l'instrumentalisation des femmes dans lutter contre l'extrémisme violent et garantir une approche véritablement sensible au genre.

Biographies

Dr Gülriz Şen est professeur adjoint de sciences politiques et de relations internationales à l'Université d'économie et de technologie TOBB, Ankara, Turquie. Elle a obtenu son doctorat et sa licence de l'Université technique du Moyen-Orient, Département des relations internationales et est titulaire d'une maîtrise en études sur les conflits et la paix durable de la Katholieke Universiteit Leuven, où elle a poursuivi ses études en tant que boursier Jean Monnet. Ses principaux intérêts académiques comprennent la politique du Moyen-Orient avec un accent particulier sur les relations internationales du golfe Persique et du Levant, et le genre dans la politique mondiale. Dr. Şen a publié la traduction turque de sa thèse de doctorat primée de METU Press en 2016 sur le thème de la politique étrangère post-révolutionnaire de l'Iran vis-à-vis des États-Unis. Elle est également l'auteur d'articles, de chapitres de livres et de notes d'orientation sur les affaires Iran-États-Unis, Iran-Turquie et Iran-CCG. Ses récentes recherches collaboratives portent sur les perspectives sexospécifiques de la radicalisation et de l'extrémisme violent. Dr. Şen donne des cours sur la politique mondiale, les relations internationales du Moyen-Orient, la politique et la société de l'Iran moderne et le genre dans les relations internationales.

Başak Yavçan est chercheur postdoctoral en gouvernance des migrations à l'Observatoire Hugo de l'Université de Liège. Yavçan est également professeure agrégée de sciences politiques et de relations internationales à l'Université d'économie et de technologie TOBB en Turquie, où elle dirige un programme interdisciplinaire sur les études sur les migrations. Elle est titulaire d'un doctorat de l'Université de Pittsburgh, Département des sciences politiques, a mené des recherches au Consortium interuniversitaire pour la recherche politique et sociale de l'Université du Michigan, à l'Université de New York et au Buffett Institute for Global Affairs de l'Université Northwestern (Keyman Modern Turkish Studies). Les recherches de Yavçan portent sur les relations intergroupes et l'opinion publique, en particulier concernant l'intégration des réfugiés, l'impact des attitudes d'immigration sur l'euroscepticisme, les attitudes d'acculturation des immigrants et l'impact du cadrage médiatique sur l'opinion publique. Dernièrement, elle a travaillé sur l'intégration des réfugiés syriens en Turquie, avec un accent particulier sur les attitudes intergroupes, la confiance institutionnelle, la radicalisation islamique, l'efficacité des politiques locales et nationales et des interventions sur la promotion de la cohésion. Yavçan a mené des recherches sur le terrain dans divers pays dans le cadre de programmes de subventions nationaux et internationaux, en utilisant à la fois des méthodes quantitatives et qualitatives, notamment des enquêtes, des expériences, des groupes de discussion, des entretiens approfondis et des analyses de contenu.

Partager
Séminaire

La participation politique dans son contexte "extrême" au Moyen-Orient

Malgré la prépondérance de la recherche sur l’extrémisme violent et les politiques de lutte et de prévention en général, les concepts clés générés par cette discipline posent problème car ils sont souvent chargés normativement et imprécis empiriquement. Pour offrir une meilleure compréhension de cet objet qu’est l’extrémisme violent, à la fois scientifique et dans les politiques publiques, nous avons choisi de faire dialoguer au sein de ce wébinaire, chercheurs, parties prenantes et praticiens que nous appelons « de l’intérieur » qui s’interrogent sur la construction de la radicalisation et de l’extrémisme violent au sein des relations politiques de la région MENA.

Notre objectif est de constituer une approche nouvelle et originale, en partant par le bas, pour comprendre les différentes réalités de la violence, de la radicalisation, de l'extrémisme violent et du terrorisme, en cherchant à comparer, confronter et critiquer les différentes politiques publiques et les différentes approches de traitement mises en œuvre pour s’attaquer au phénomène d’extrémisme violent au sein des Etats étudiés. Au-delà de la radicalisation et de l’extrémisme violent, la question de l’engagement et la participation civile, armée, militaire, politique depuis les révoltes arabes, sera posée dans une articulation entre le local, le national et le global.

Nous cherchons à comprendre comment les relations entre les acteurs politiques au sein des Etats situés dans la région MENA s’articulent avec les enjeux régionaux ; comment les conflits politiques passés et présents se jouent entre les acteurs nationaux et redessinent en permanence la carte des appartenances politiques et communautaires, à la fois dans les discours et dans les pratiques. Les contextes locaux, nationaux et régionaux seront ainsi étudiés comme catalyseurs des relations politiques entre les acteurs (étatiques et non étatiques) dans la région.

Format du wébinaire et axes de recherche

Sur la base d’un rendez-vous toutes les trois semaines, nous nous réunirons à compter du mois d’avril 2021 autour d'une communication portant sur un travail de recherche sur un pays, complétée par une intervention d’activiste, de praticien ou d’une partie prenante éclairant les questions soulevées, en laissant une large place à la discussion collective.

 

Plusieurs thèmes et axes de recherche seront abordés au fil des séances:

Axe 1 : engagement, gouvernance et politiques

  • Carrières militantes, comment devient-on acteur politique dans cette région du monde ? Sur quoi se construit l’activisme politique ou quelle est la trajectoire des acteurs politiques qui se situent dans les pays de la région ?
  • Les relations entre acteurs politiques dominants, l’opposition et la marginalisation ?
  • Relation entre institution politique, institution partisane et institution religieuse (dédoublements, alliances, conflits…) ?
  • Modes de gouvernement, discours et pratiques politiques…

Axe 2 : Droit, lutte contre le terrorisme et institution pénitentiaire

  • L’impact des lois antiterroristes sur le traitement de l’extrémisme violent et sur l’organisation des prisons : émergence, renforcement et extension d’un cadre juridique spécifique reconfigurant les relations entre justice, police, armée et renseignement.

Axe 3 : le traitement médiatique des relations politiques et de pouvoir

Axe 4 : Citoyenneté vs. Sectarisme: action publique, prise de conscience, nouveaux modes de participation et d’organisation politique

Le wébinaire se tiendra dans les trois langues, en arabe, en anglais et en français.

 

Comité d’organisation : KORTAM Marie (Ifpo-FMSH), SHARQAWI Mohammed (FMSH).

Organisé en partenariat avec l'Ifpo.

 

The PAVE project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 870769.
The content provided in this webinar reflects the author’s views only. Neither the Research Executive Agency (REA) nor the European Commission are responsible for any use that may be made of the information it contains.
Thèmes de recherche : 
Image principale : 
Sous-titre : 

Projet PAVE | Webinaire

Rubrique (Parent) : 
Recherche
Programmes : 
PAVE | Prévenir l’extrémisme violent grâce à la résilience communautaire
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
en
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi