19 octobre 2021
Villes et pratiques énergétiques. Les communautés énergétiques locales

Séminaire du GRETS - Mardi 19 octobre

Interventions de Gilles Debizet et Marta Pappalardo – PACTE

La séance sera introduite par Jérémy Bouillet - EDF R&D
 

Merci de vous inscrire dès maintenant sur ce lien
pour préciser votre souhait de participer
en présentiel (Maison Suger | 16 rue Suger, Paris 6 -
pass sanitaire requis) ou en distanciel (via teams)

 

Les projets de production d’énergie renouvelable d’initiative locale ou citoyenne se multiplient en Europe occidentale depuis une vingtaine d’années. Après la production de chaleur à l’échelle du bâtiment ou du quartier portée par des maîtres d’ouvrage immobiliers ou des collectivités, des projets de production d’électricité d’origine solaire et éolienne essaiment depuis une décennie. Tandis qu’une logique extractiviste (valorisation d’une ressource en dehors du territoire où elle a été prélevée) prédomine dans les espaces peu denses, les espaces habités (plus denses) hébergent des projets reliant explicitement production et consommation locales, voire micro-locales.

La notion de « energy community » est largement utilisée dans la littérature anglo-saxonne pour qualifier ces initiatives. La recherche d’autonomie énergétique et le principe de délibération ouverte sont souvent soulignés. Cependant, les expériences relatées couvrent aussi bien des collectifs d’habitants ou d’entreprises que l’initiative d’institutions publiques locales et visent aussi bien l’injection dans le réseau que l’autoconsommation sur place.

La démarche proposée rend compte d’une diversité d’approches et de situations en devenir à partir d’observations empiriques et de débats issus d’un cycle international de webinaires consacré aux communautés énergétiques locales. Après un panorama sommaire des agencements socio-énergétiques et des questions saillantes de la littérature, l’accent sera mis sur les formes du partage de l’électricité au sein d’une communauté, les effets de cadrage des régulations et l’intégration dans les projets urbains.

 

Références

  • Marta Pappalardo, La gouvernance des communautés énergétiques, entre pratiques de l’espace et dynamiques de pouvoir, Espaces et sociétés, 2021/1 (n° 182), p. 55-71. DOI : 10.3917/esp.182.0055. URL : https://www.cairn.info/revue-espaces-et-societes-2021-1-page-55.htm
  • Marta Pappalardo, Gilles Debizet, Understanding the governance of innovative energy sharing in multi-dwelling buildings through a spatial analysis of consumption practices, Global Transitions, vol. 2, 2020, pp. 221-229, ISSN 2589-7918, https://doi.org/10.1016/j.glt.2020.09.001
  • Gilles Debizet, Rethinking Reliability and Solidarity through the Prism of Interconnected Autonomies, in Lopez Fanny, Pellegrino Margot, Coutard Olivier. Local Energy Autonomy: Spaces, Scales, Politics, Wiley-ISTE, 2019, 388 p., ISBN: 978-1-786-30144-4
  • François Balaye, Lisa Bienvenu, Gilles Debizet, Pierre-Antoine Landel, La transition énergétique : eldorado des relations ville-campagne ? Le cas de TEPOS métropole-montagne, Journal of Alpine Research | Revue de géographie alpine [En ligne], 106-2 | 2018, URL : http://journals.openedition.org/rga/4415 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rga.4415

 


Détails

Séminaire | Villes et pratiques énergétiques

Mardi 19 octobre 2021
9h30 - 12h30

Maison Suger | 16 rue Suger, Paris 6
ou en distanciel (via teams)

S'inscrire

*le pass sanitaire (Green Pass) est obligatoire pour accéder à la salle

 

Ajouter à mon agenda

En savoir +

Gilles Debizet enseigne l’urbanisme dans des filières d’aménagement et d’ingénierie de l’Université Grenoble Alpes.
Au sein du laboratoire PACTE, ses travaux portent sur l’intégration des enjeux climatiques et de la transition énergétique dans la fabrique de la ville contemporaine. Il co-porte le programme de recherche Eco-SESA Smart Energies in Districts rassemblant 16 laboratoires et contribue à l’orientation et l’évaluation de la recherche française sur les systèmes énergétiques territoriaux (CNRS, ADEME, ANCRE, ALLENVI, ANR).

Marta Pappalardo est architecte, docteure en aménagement et urbanisme et enseignante contractuelle à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine de Grenoble.
Chercheuse associée au laboratoire Pacte, ses travaux portent sur les implications socio-spatiales et politiques des pratiques d’occupation de l’espace habité. Ses recherches dans le cadre du programme de recherche Eco-SESA Smart Energies in Districts, portent sur la gouvernance de l’énergie en relation aux pratiques de consommation.

 

Télécharger le programme des séminaires de l'année 2020-2021

Partager
Séminaire

Voir aussi