07 mai 2019
Une spirale vicieuse : notre quête de sens et de lien reportée dans les écrans et renforcée par leur inaptitude à l’assouvir

Séminaire Accumulations et accélérations - Mardi 7 mai 2019

Séance du séminaire Accumulations et accélérations avec Pierre Musso, philosophe, professeur émérite à l’Université de Rennes II et à Télécom Paris Tech, auteur de La Religion industrielle : Monastère, manufacture, usine, Fayard 2017

Depuis quelques années, une fébrilité compulsive et obsessionnelle s’est emparée des individus : ils sont accaparés par des écrans et singulièrement leur portable. À l’évidence, cette boulimie ne saurait s’expliquer uniquement par la commodité et la facilité de certaines applications, ni par leur seule conception manipulatrice à travers le « design persuasif ».

L’idée explorée ici est la suivante : nos besoins de liens charnels avec autrui et de sens pour notre existence individuelle sont frustrés à la fois par l'individualisation des sociétés et la disparition de l’horizon religieux. Du coup, l'individu contemporain, esseulé mais impuissant à mener seul sa vie, cherche une satisfaction compensatrice dans les écrans qui lui promettent la toute-puissance.

Or, il n’est pas sûr que les écrans puissent tenir cette promesse et étancher les besoins de liens et de sens, ce qui pourrait nourrir une véritable spirale vicieuse… Peut-être assistons-nous ici au dernier avatar d’une « religion industrielle » qui, comme l’explique Pierre Musso dans son ouvrage, s’est depuis le Moyen-Âge progressivement substituée à la spiritualité et à l’Église.

Détails

Séminaire

Mardi 7 mai
18h-20h

Salle B1-18
FMSH | 54, bd Raspail, Paris 6

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Les emballements techniques et affectifs

Les injonctions courantes de faire plus et plus vite suscitent des dispositifs techniques de plus en plus puissants, à la fois de par leur performance matérielle et grâce à leur force de séduction. Ainsi, l’ « intelligence artificielle », pourtant aussi idiote que tout autre processus machinal, fait rêver, et la possible fabrication industrielle de bébés permettrait de satisfaire un nouveau « droit à l‘enfant »...

À l’instar du sucre dans l’alimentation et du rythme dans la musique, ce sont notamment les images qui nous subjuguent. La propagation des écrans, de plus en plus le seul vecteur de religion, promet de nous relier mais engendre des signes de désocialisation chez les adultes et des déficits de développement physique et cognitif chez les enfants. Néanmoins, parler à cet égard d’ « autisme virtuel » soulève vite de l’indignation, suggérant qu’emballements techniques et affectifs sont intimement liés…

En effet, l’intensification électrifiée de la vie humaine semble rétrécir le champ de conscience de l’individu et frustrer à la fois son besoin de liens charnels et sa quête de sens. L’actuelle poursuite d’une Révolution industrielle en fait multiséculaire accentue donc ses blessures psychiques. Dans un contexte de ralentissement économique et d’affaiblissement des milieux populaires, celles-ci font alors renaître des boucs émissaires.

Inspiré d’une pédagogie interactive, cette 5e session du séminaire – gratuite et sans inscription – s’adresse à toute personne intéressée et notamment aux étudiants et chercheurs en sciences humaines, en droit et en philosophie.

 

Séances du séminaire 2019

Ce séminaire se tiendra à la FMSH, 54 Boulevard Raspail, à Paris*.

* La première séance aura exceptionnellement lieu à l'université Paris Diderot, bât. Halle aux farines, 10 rue Françoise Dolto, Paris 13e, Mo Bibliothèque F. Mitterrand

 

En savoir plus


Thèmes de recherche : 
Image principale : 
Sous-titre : 

Séminaire Accumulations et accélérations 2019

Responsables : 
Rubrique (Parent) : 
Projets soutenus
Programmes : 
Accumulations et accélérations
Site Type : 
Pôles : 
Disciplines : 
Imported : 
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi