20 septembre 2011
Illégalités, pouvoirs cachés et conflit : le cas de Montes de María en Colombie

Dans le cycle des discussions du GAC - Groupe Actualités Colombie (FMSH) se tiendra la conférence de Ricardo Vargas, Sociologue, chercheur associé au Transnational Institute, TNI, Amsterdam

A 100 km de Carthagène, au  nord de la Colombie, la région de Montes de María est un terrain d’une riche diversité humaine. Mais, traversée depuis le début du XXème siècle par de nombreux conflits autour de la terre, cette région est aujourd’hui représentative du processus de modernisation réactionnaire : la violence y est employée afin de « discipliner » la population, assurer la « sécurité régionale » et garantir le « contrôle social ».

Les tractations et accords passés entre l’État et les acteurs armés qui se disputent le contrôle économique et politique à l’échelle locale jettent les bases d’un fonctionnement de type mafieux. Ces évolutions, repérables également dans plusieurs autres régions de la Colombie, définissent le cadre dans lequel les populations doivent s’habituer à vivre.

Ricardo Vargas est sociologue, chercheur associé au Transnational Institute, TNI, Amsterdam. Depuis vingt ans, il a effectué des travaux de terrain dans diverses régions touchées par les conflits armés, les drogues et les politiques antidrogue. Il est l’auteur de nombreuses publications, parmi lesquelles, Fumigación y conflicto (1999), Drogas, conflicto armado y desarrollo alternativo (2004) et Desarrollo Alternativo en Colombia y Participación Social (2010).

Cette rencontre aura lieu en espagnol (possibilité de traduction) 


Détails

Lieu : Le France
Ajouter à mon agenda

Partager
Conférence

Voir aussi