03 février 2015
Paris, ville de cour ? La place de la capitale dans l’itinéraire des derniers Valois

Avec Caroline zum Kolk, historienne et chargée de mission à l’IEA de Paris. Spécialiste de la cour de France, ses recherches portent sur les structures curiales en France et en Europe ainsi que sur la place des femmes à la cour.

À l’aube de la Renaissance, les cours réduites du Moyen Âge se transforment en organes politiques de premier plan. La cour de France suit cette évolution tout en conservant un mode de vie itinérant, se déplaçant sans cesse d’une ville et d’un château à l’autre. Ce n’est que dans les années 1560 qu’apparaissent les indices d’une réforme qui vise l’installation de la cour à Paris. Elle a laissé de nombreuses traces dans le tissu urbain et marque une étape décisive dans l’histoire de la capitale et de son rapport souvent conflictuel avec le pouvoir royal.

Cycle de conférences : « Les mardis de Lauzun » Paris à l’aube de l’époque moderne

L’Institut d’études avancées de Paris organise chaque année un cycle de conférences consacré à un chapitre particulier de l’histoire sociale et culturelle de Paris. Animées par des spécialistes du domaine, ces conférences sont ouvertes au public et se déroulent une fois par mois à l’hôtel de Lauzun, Ile Saint-Louis.

Paris présente une image désordonnée et désuète à l’aube de la Renaissance : surpeuplée, sale et bruyante, la capitale ne ressemble guère à la ville idéale rêvée des humanistes, dotée de places et de monuments publics et offrant des perspectives grandioses. Il faut attendre le milieu du XVIe siècle pour voir émerger les premiers projets urbains d’envergure. Les travaux entrepris sous les règnes de Catherine de Médicis, Henri III, Henri IV et Louis XIII visent à moderniser et à embellir la ville afin qu'elle puisse concurrencer ses rivales européennes. Les réalisations témoignent aussi d’un changement social et culturel : la modernisation de Paris s'appuie davantage sur la bourgeoisie récemment anoblie que sur la noblesse d’épée. Un nouvel art de vivre voit le jour, porté par la prospérité et la liberté d’esprit qui marque les premières décennies du ‘Grand Siècle’.

Présentation détaillée de la conférence

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Détails

Localisation : Institut d’études avancées de Paris Hôtel de Lauzun 17 quai d’Anjou 75004 Paris

Ajouter à mon agenda

Partager
Conférence

Voir aussi