Rachel Black

Chercheuse invitée du programme DEA
Séjour du 15 novembre au 12 décembre 2021

Rachel Black est professeure agrégée d'anthropologie au Connecticut College. Elle est titulaire d'un doctorat en anthropologie de l'Università degli Studi di Torino et a été chercheuse postdoctorale à l'Università di Scienze Gastronomiche en Italie. Auparavant, elle était directrice d'un programme d'études supérieures en alimentation à l'Université de Boston. Les recherches de Rachel Black sont axées sur les études alimentaire. Elle a exploré des sujets tels que l'inégalité des sexes dans les cuisines françaises professionnelles, la construction sociale du vin naturel et le patrimoine culturel des marchés en plein air en Italie.

Le projet 

Titre : Huile d'olive, cuisine et savoirs locaux : réponses culturelles au changement climatique

Mots-clés : Études alimentaires, changement climatique, Patrimoine culturel immatériel, goût, travail et genr, innovation

Sélection de publications

  • 2021. Cheffes de cuisine: Women and work in the professional French kitchen. Champaign, IL: University of Illinois Press.
  • 2021 “The Gastronomic Capital of the World: Food, politics and identity in Lyon” in S. I. Diaz (ed.) Taste, Politics and Identities: Food in the Global Stage. London: Bloomsbury: 86-102.
  • 2018 “Cultivating a taste landscape: Cooperative winegrowing in Carema, Italy” in Counihan & Hojlund Pedersen. Eds., Making Taste Public: Ethnographies of Food and the Senses. London: Bloomsbury: 69-82
  • *2017 “Sensory Anthropology of Food” in Chrzan and Brett, eds. Anthropology of Food Handbook, Oxford: Berghahn: 230-238.
  • 2013 Co-Editor with Robert Ulin, Wine and Culture: From the Vineyard to the Glass, New York: Bloomsbury Academic.
  • 2012. Porta Palazzo: The Anthropology of an Italian Market, Philadelphia, PA: University of Pennsylvania Press
Mis à jour le
18 novembre 2021