Patrimoines mondialisés

Cycle Instantanés patrimoniaux | Jeudi 23 mai
Jeudi
23
mai
18h00
18h00
""

Depuis 1945, par une série de conventions internationales, l’Unesco a joué un rôle normatif déterminant dans le domaine du patrimoine culturel. La promotion de la notion de « patrimoine mondial » par la Convention de 1972 en est l’exemple le plus fameux. Une évolution plus récente, avec la Convention de 2003, a donné un cadre juridique et pratique à la reconnaissance du patrimoine culturel immatériel.

Cette séance s’intéressera à l’histoire, aux effets et aux attentes suscitées par les instruments politiques et culturels que sont ces conventions Unesco dans un contexte mondial marqué par une défiance croissante envers le multilatéralisme, et s’intéressera également à la reconfiguration des patrimoines locaux au prisme de la diversité culturelle.

Rencontre autour des ouvrages :

 

En présence de

| Chiara Bortolotto, anthropologue, chercheure associée à l’IIAC

| Isabelle Chave, Conservatrice en chef du patrimoine, direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture

| Isabelle Anatole-Gabriel, ancienne elève de l’Institut national du patrimoine et docteur en histoire de l’EHESS, cheffe de l’unité Europe et Amérique du Nord au Centre du patrimoine mondial de l’Unesco

| Nicolas Adell, maître de conférences en anthropologie à l’université de Toulouse 2 – Jean-Jaurès, membre du Laboratoire Interdisciplinaire « Solidarités, Sociétés, Territoires »

Modération

| Pascal Lievaux, Chef du département du Pilotage de la recherche et de la Politique scientifique, direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture

 

#InstantanesPatrimoniaux

En partenariat avec le ministère de la Culture

 

Publié le 23 mai 2019