L’économie politique du crime et son impact sur la démocratie au Mexique et en Amérique latine

Séminaire Destins mondiaux de l'Amérique latine - Jeudi 22 novembre
Jeudi
22
nov
15h00
15h00
""

Séance du séminaire de la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine

Cette séance propose d'analyser l'influence complexe que les organisations criminelles ont acquise sur la gouvernance des pays du sous-continent. La criminalité organisée transnationale a évolué, créant une nouvelle élite puissante d’entrepreneurs violents qui influence la dynamique politique et contrôle des régions entières de villes, d’états et une partie des marchés mondiaux, au-delà des modèles de gouvernance démocratique et de l’État de droit. La souveraineté, la légitimité du gouvernement et la participation des citoyens à la communauté politique sont désormais « entrecoupés » par une myriade de transgressions de l'ordre formel. Il s’agit d’un nouveau type de relation entre acteurs étatiques qui doit être expliqué par une révision des paradigmes actuels des systèmes politiques en Amérique latine.

Par Arturo Alvarado Mendoza, sociologue, ancien directeur du Centre de sociologie du Colegio de México. Titulaire de la chaire Rodolfo Stavenhagen sur les droits des populations indiennes. Invité du programme DEA (FMSH), 2018.

Avec le concours du Centre de Recherche et de Documentation des Amériques (CREDA/IHEAL) et de l'Association CADIS International.

Publié le 22 novembre 2018