La conscience des sociétés post-industrielles

Séminaire d'Alain Touraine
Jeudi
25
jan
11h00
11h00
""

La créativité extrême et ses interprétations

La première année du séminaire a été consacrée à la présentation des éléments centraux de l’analyse : les pratiques et leurs interprétations ; la modernité, l’universalisme et leurs étapes ; les rapports de domination et les conflits sociaux, les mouvements sociaux.

La deuxième année est consacrée au passage de la société industrielle à l’étape la plus récente de la modernité et de la créativité. D’abord à leurs pratiques : communication, globalisation, État total et à leurs acteurs : subjectivation et désubjectivation, mouvements éthiques et démocratiques, anti-mouvements sociaux. Le séminaire se terminera par l’interrogation : la peur de catastrophes écologiques annonce-t-elle la « fin de l’histoire ? »
 

Thème de la séance :

Sujet et subjectivité


Prochaines séances
 

Jeudi 1er février 2018
Du totalitarisme au pouvoir total. Les empires. La désubjectivation

Jeudi 15 février 2018
Le sujet et la subjectivation dans les sociétés post-industrielles

Jeudi 1er mars 2018
Les modes de modernisation. Les révolutions

Jeudi 15 mars 2018
Les populismes nationalistes occidentaux

Jeudi 5 avril 2018
Les populismes léninistes. Les guérillas

Jeudi 12 avril 2018
La destruction de l’État

Jeudi 3 mai 2018
L’écologie politique : fin de la modernité ?

Jeudi 17 mai 2018
Débat : unité ou pluralité de la modernité ?

 

Organisateur

Centre d'analyse et d'intervention sociologiques - EHESS - CNRS - (UMR 8039) 

Publié le 25 janvier 2018